L'avenir de la SNSM : débats au Sénat

09/01/2020

Le dossier SNSM n'est pas assez connu du gouvernement, voilà l'accusation de Jean-Luc Fichet, sénateur socialiste, après le débat au Sénat.

Le Sénat vient de débattre de l'avenir de la SNSM - Société Nationale de Sauvetage en Mer. Les élus se sont appuyés sur le rapport commandé après l'accident au cours duquel trois sauveteurs ont trouvé la mort en intervention il y a sept mois, aux Sables-d'Olonne en Vendée.

"Il faut replacer les bénévoles au cœur de la décision", estime Jean-Luc Fichet, sénateur du Finistère et vice-président de la mission d'information relative au sauvetage en mer.

Lire le compte rendu analytique du Sénat du 7/01/20 : "Sauvetage en mer : replacer les bénévoles au coeur de la décision"

"Les 8.000 bénévoles assurent 51% des sauvetages en mer par an. C'est dire leur importance. Ils sont présents jour et nuit, prennent des risques considérables mais n'ont pas le pouvoir décisionnaire. L'organisation un peu particulière de la SNSM laisse l'autonomie à chaque station de sauvetage et c'est difficile de prendre une décision au niveau national puisque _chaque station décide de son organisation et de son budget_."

Restructuration

"L'association est en train d'essayer de restructurer son organisation pour qu'il y ait plus de relations entre le national et le local. Et nous, nous interrogeons l'Etat pour qu'il soit plus présent et qu'il y ait plus d'équité dans la répartition des sommes allouées."


Lire la suite de l'article sur le site de France Bleu