Cap 2030, un projet collectif à 10 ans pour la SNSM

Lors de son dernier Conseil d'administration la SNSM a validé le lancement du projet baptisé « Cap 2030 » présenté par Emmanuel de Oliveira, son président.

Cette démarche s'inscrit dans la continuité de Cap 2010 - centré à l'époque plus particulièrement sur la modernisation des équipements techniques, l'informatisation de l'association et la mise en place de la formation des bénévoles - qui est à l'origine d'une véritable transformation de la SNSM.

La multiplication des adeptes de loisirs nautiques sur le littoral a accru l'activité des Sauveteurs. Parallèlement l'évolution de l'origine professionnelle des bénévoles, de moins en moins issus des professions maritimes, a augmenté leurs besoins de formation.

Si cette modernisation menée tambour battant a porté ses fruits, si la SNSM a gagné en efficacité, en « professionnalisme » et en reconnaissance à l'extérieur, les bénévoles dont l'engagement est devenu de plus en plus exigeant ont exprimé le souhait d'être plus soutenus mais aussi plus impliqués dans la stratégie de développement de l'association.

Partant de ce constat Emmanuel de Oliveira a souhaité lancer Cap 2030 dont l'objectif est de bâtir collectivement un plan stratégique à 10 ans.

  • Mi-mars un questionnaire va être envoyé aux 8 500 bénévoles de la SNSM pour recueillir leur avis sur tout un éventail de sujets thématiques
  • En avril-Mai des réunions coordonnées par les délégués départementaux auront pour mission de débattre des propositions issues de ce questionnaire et de leur faisabilité.
  • Validation en assemblée générale le 18 juin

La SNSM est une association financée à près de 80% par des fonds privés Elle s'appuie sur plus de 8000 bénévoles et a pour mission principale le sauvetage en mer En 2019, la SNSM a porté secours à 35 000 personnes dont 10 000 en mer